Chroniques

Loving Doll de Farah Anah

#chronique2020-60

Avant toutes choses, 2 faits :

  1. Je suis fan de Farah Anah, sa plume est sublime ❤
  2. Je lis très peu de dark… Ce n’est pas que je n’aime pas, pour être honnête cela me « dérange » d’aimer… Moralement parlant, cela me perturbe !

Alors quand ma King de la romance francophone sort une dark, autant vous dire que je balise autant que je me pourlèche les babines !

Et j’ai été servie… rien que le prologue met le lecteur en garde ! Ce roman promet de la dark, du sang, des sentiments acérés !

Une petite fille, une poupée… voilà le cadeau singulier fait à Wolfgang Von Gail pour son anniversaire… Un an après la disparition tragique de sa petite sœur, le jeune homme découvre son portrait craché…

Seule la lueur au fond de ses yeux lui permet de ne pas les confondre…

Dans la propriété familiale, coupée du monde, la petite fille grandit avec seul repère les désidératas de Wolf… Lui obéir, ne pas le décevoir… Voilà les commandements qui dictent chacun de ses actes, chacune de ses pensées…

La poupée laisse la place à une jeune femme, si semblable et pourtant si différente de sa petite sœur… Le désir s’installant, Wolf sombre petit à petit aux démons qui semblent hanter la famille Von Gail depuis de nombreuses générations !

Elle représente l’interdit, Lui résume son monde…

Les démons de la nuit vont les pousser à commettre le pire…

Je dois avouer que j’ai vécu cette lecture en deux temps…

La première partie où j’ai tâtonné, redoutant de « rentrer » dans le récit… Comme à chaque Dark lue, je piaffe d’impatience autant que d’appréhension…

Il faut dire que Farah a joué le bon tempo pour moi, prenant le temps de nous faire découvrir les personnages et posant les bases à la suite…

La deuxième partie a fait décoller ma lecture ! Difficile de poser ma liseuse tellement l’intrigue et les rebondissements m’ont embarquée !

La noirceur, les multiples reliefs des personnages sont un vrai ravissement !

Finalement, si le récit avait été encore plus sombre avec un BE je crois que j’aurai surkiffé ! Paradoxale, moi ? Par autant que les Von Gail !

A votre tour de rejoindre ce manoir maudit !!

[Résumé : Un an après la mort de sa petite sœur, Wolfgang von Gail se voit offrir un curieux cadeaux d’anniversaire.
Une fillette, copie conforme de sa cadette.
Au fil des années, un lien malsain se tisse entre Wolf et Katharina.
Elle lui est interdite.
Parce qu’elle vit sous le même toit.
Parce qu’elle porte son nom.
Pourtant, dans ce manoir hors du monde, l’amour s’apprête à prendre la plus immorale de ses formes.
Combien de temps Wolf sera-t-il capable de garder le contrôle ?
Les von Gail dissimulent bien des secrets dans le manteau de la nuit, jusqu’à commettre l’irréparable.
Alors, aucun retour en arrière ne sera plus permis…]

2 commentaires sur “Loving Doll de Farah Anah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s