💖 Coup de cœur 💖·Romances Contemporaines·Toutes les chroniques

Runnin’ to hell de Milyi Kind

Rien que le titre promet un voyage de dingue ! Le 4ème tome de la saga des Sanmdi’s Angers nous transporte aux côtés des héritiers… Le « premier cercle » est toujours là, Jagger tient son club d’une main de fer… Mais leurs rejetons leur donnent du fer à retordre !

18 ans après, la baraque s’est bien remplie, et les mômes du baron sont tous aussi ravagés que leurs parents (voire carrément plus, si, si c’est possible !) ! J’ai eu énormément de plaisir à retrouver la baraque, le bayou et ses occupants !

Jaé, est le digne successeur de son paternel MadMadsen et de sa mère Awan alias Pocahontas… un savant cocktail d’impulsivité, d’instabilité, de je-m’en-foutisme !!! De la colère à en revendre, des traits acérés…  De retour à la barque après un long exil, tout tourne à l’affrontement ou à l’affront tout court…

Qu’est ce que j’ai aimé ce personnage ! Ses réactions, ses prises de têtes car oui, contrairement à son père, Jaé cogite, toujours, toujours trop… Les mots de Milyi Kind ont donné naissance au rejeton parfait du baron !

La baraque, les terres du baron deviennent le refuge de Moon, jeune new yorkaise malmenée par son clan mafieux coréen. La mort de son grand-père la propulse au cœur de l’enfer. Son seul espoir réside à retrouver son père ; direction la Louisiane…

Leur rencontre signe le dédale des enfers… Quand 2 êtres aussi explosifs, 2 mondes si différents et pourtant si semblables se fracassent l’un contre l’autre, que peut-il en ressortir de bon ?

Je vous le disais, retrouver la baraque presque 20 ans plus tard est un énorme plaisir !

Et ce qu’elle est devenue me plait !

La plume de Milyi Kind, encore une fois, est magique ! J’ai été happée par l’histoire et redécouvrir l’histoire des Sanmdi’s Angers de cette manière lui permet encore de nous révéler quelques secrets !

Alors bien sûr, faire cohabiter autant de monde dans une baraque est déjà pas facile mais dans un roman ?! J’aurai aimé passer plus de temps avec chacun d’entre eux, approfondir certains passages… mais le choix fait par l’auteure est très cohérent et elle nous sert une histoire équilibrée… bien qu’elle soit folle, incroyablement explosive, d’une tension inouïe ! Un sacré périple en enfer !

J’ai tellement hâte de plonger dans la suite ^^ Un vent de folie doit souffler en ce moment même sur la baraque…

[Résumé : À découvert. Qui a dit qu’être le rejeton du Menteur des Sanmdi’s Angers se révélerait simple ? Certainement pas Jaé Mayfair. De retour à la Baraque après en avoir été banni, le fils de MadMadsen accumule les frasques. Tout est bon pour le plus insolent d’entre eux. Au point d’être à une balle de se faire flinguer par son propre Boss.

Planquée. Depuis l’enfance, Moon Woo a vécu à l’abri dans la cage dorée new yorkaise bâtie pour elle par son grand-père, un puissant chef de la mafia coréenne. À la mort de ce dernier, la situation de la jeune femme s’envenime de façon dramatique. La voilà désormais dans l’œil d’un cyclone qui risque bien de la broyer.

Quand il rencontre Moon, Jaé aurait dû se rappeler un des principes de son père : ne pas se mêler des affaires d’une inconnue. Dommage pour lui, Jaé n’écoute absolument jamais les ordres. Dommage pour elle, Moon a attisé les mauvais instincts du biker.

Et si la meilleure défense était de plonger au coeur des Enfers ?

« C’est ton monde que je vais brûler. L’essence que tu as dans les veines, je vais y mettre le feu jusqu’à ce que tu flambes. Que tu flambes pour moi. »]

Un commentaire sur “Runnin’ to hell de Milyi Kind

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s