Chick Lit·Romances Contemporaines·Toutes les chroniques

T’as qu’à maigrir T3 de Mo Gadarr

Depuis la fin du tome 2 de cette saga, j’étais impatiente…

Impatiente car si ce tome 2 avait révélé les tourments d’Ulrich et mis en perspective ce que Slim nous avait conté, j’étais restée sur ma faim !

Une sorte d’urgence m’a envahie… Je voulais savoir où Mo allait nous mener ! Je savais où j’allais, mais certainement pas comment…

Slim est de retour à la case départ… Enfin question poids… à quelques grammes près, elle fait le même poids que lorsqu’elle a passé la porte du cabinet d’Ulrich.

Sa vie, quant à elle a pris un virage à 180°… Mannequin Curvy, vivant à Paris, mais loin de sa fille Lila, ses vieux démons sont bel et bien de retour. Cherchant réconfort là où elle est sûre d’en trouver, entre brioches et chocolatines, sa prise de poids fulgurante met en péril sa carrière…

Retour à la case départ, dans le bureau d’Ulrich… Si ce dernier tente de donner le change en avançant coute que coute, sa vie est sens dessus dessous ! Et le retour de Slim dans sa vie va envoyer valser le précaire équilibre qu’il s’était construit…

Entre non-dits, douleurs du passé, reconstruction… Un long chemin les attend… Sauront-ils voir au-delà des apparences ?

Mo nous offre un 3ème tome bouleversant. J’ai adoré le cheminement emprunté par ses personnages… Leur passé, respectif et commun, a encore et toujours des répercussions dans leur vie. Et leurs retrouvailles, houleuses dès le départ, vont pourtant les conduire à se poser les « bonnes » questions et enfin évoluer !

Slim… toujours aussi entière, un brin loufoque, mal dans sa peau… Une femme en reconstruction, une femme en jachère dans le 1er tome et qui se découvre petit à petit dans ce 3e tome. Je dois avouer que ce tome m’a réconcilié avec cette femme qui m’a souvent fait lever les yeux au ciel… Mais ici, elle m’a émue, et au final elle m’a convaincue.

Ulrich… Un personnage qui m’aura fait passer par tous les stades : une aversion pure et dure… Les tous 1ers chapitres de la saga sont rudes, ses mots, ses attitudes m’avaient alors horripilée… Mais connaissant la plume et les valeurs de l’auteure j’ai décidé de lui faire confiance et de laisser le bénéfice du doute à cet homme profondément mystérieux…

Et comme souvent, un comportement comme le sien cache bien des choses… Et pas des choses biens…
Alors si le tome 2 avait changé du tout au tout mon ressenti sur ce personnage, ce tome 3 a été le théâtre de plus grandes révélations encore…


Je dois avouer que j’aurai aimé que tout soit plus facile, qu’il(s) se rende compte beaucoup plus vite de ce qu’il veut dans la vie, de ce qu’il mérite, de ce que tous deux méritent ! Oui, mais la vie c’est pas ça, tout en chacun a besoin de cheminer, de déconstruire et se reconstruire…

Ce roman nous parle d’acceptation de soi, de reconstruction. Dans un monde où le paraître et le parfait dictent leur diktat, c’est une bouffée d’oxygène… Nombre de femmes se seront reconnues dans le mal-être de Slim et d’autres encore auront fondu pour cet homme magnifié par ses failles, si adorable au final !

C’est la force de ce roman !

J’ai pu lire ici et là, parfois dans mes discussions privées sur les réseaux que les mots que Mo a posé sur les maux vous ont déboussolés ou au pire fait abandonner la lecture !

Une chose est sûre, Mo ne manie pas la langue de bois ! Ses personnages véhiculent des comportements inhérents à notre société ! Oui la grossophobie existe ! C’est une forme de discrimination malheureusement très courante et parfois inconsciente…

Je vous conjure à aller au-delà de votre ressenti. Vous aurez alors la surprise de voir l’auteure démonter point par point les a priori !

C’est ce que j’aime dans la plume de Mo… aller au-delà du politiquement correct ! Et même si c’est parfois excessif, imparfait, elle a le mérite de le faire ! Et ça ça vaut tout l’or du monde !

[Résumé : Slim tente d’oublier ses mauvaises expériences en poursuivant sa carrière naissante de mannequin grande taille. Si sa petite fille lui manque atrocement, c’est aussi le cas d’Ulrich qu’elle tente d’oublier par tous les moyens. Mais son agent, son tout nouvel admirateur ainsi que son ex ne font qu’aggraver le chaos de l’existence de notre héroïne toute en rondeurs. Et Slim a sa manière bien à elle de gérer l’ensemble. Une bouchée de brioche par-ci. Une cuillerée de glace chocolat-noisette par-là, et c’est la balance qui s’en mêle et qui s’emballe pour finalement la ramener au point de départ. Et face à lui…

Quant à Ulrich, il poursuit son chemin sans se retourner sur ses souvenirs et surtout pas sur le spectre de Slim dont il peine à chasser l’image de son cœur. Seulement, quand on lui annonce qu’il va devoir s’occuper d’une starlette montante dans l’univers de la mode, il ne se doute pas de ce qui l’attend. Si notre nutritionniste bourru croit avoir tout vécu, il a oublié une chose : même en fuyant, on n’échappe pas à son passé. Et encore moins à Slim…

Et si les apparences étaient vraiment trompeuses ? Nos héros pourront-ils (s’)aimer pour (se) découvrir ?]

2 commentaires sur “T’as qu’à maigrir T3 de Mo Gadarr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s