Romances Contemporaines·Toutes les chroniques

Nom de code : Lucie, tueuse en série de Stéphanie Delecroix

Nous sommes tous confinés, depuis 9 jours… Abigaelle l’est depuis des années ! Une très forte agoraphobie la contraint à rester cloîtrée chez elle ! Ses contacts avec l’extérieur se résument à son livreur qui passe une fois par semaine et son ami et ancien psy qui continue à prendre soin d’elle… Une vie à l’abri de tout, entre peinture et le téléphone rose pour payer les factures… Une vie qui prend un tournant effrayant quand ses songes se peuplent de cauchemars sanglants ! Abi est troublée par ses sensations, ses peintures s’en ressentent… Un nom sur ses lèvres au détour d’un énième cauchemar, elle refuse de croire ce qu’elle voit, ce qu’elle redoute !

Andes, quant à lui, est lancé dans une course-poursuite pour mettre la main sur le tueur qui a pris El-Paso pour terrain de jeu… Les cadavres s’accumulent et pourtant aucune piste à l’horizon, jusqu’à l’énigmatique coup de fil reçu et ce prénom susurré, à bout de souffle : Lucie… Son enquête prend un tournant à 90° quand son regard croise celui d’Abigaelle… Que lui cache cette mystérieuse et si sexy femme ?

Stéphanie Delecroix frappe très fort avec ce roman ! Tous les ingrédients sont là pour une lecture addictive à souhait : un thriller bien mené, un suspens savamment dosé, suffocant à souhait et une romance à suspens pleine d’humour amenant une fraîcheur très agréable ! Des personnages pleins de surprises y compris les « secondaires » apportant du piment à l’histoire !

J’ai adoré ma lecture, je l’ai dévoré en quelques heures ! La plume de Stéphanie prend de la hauteur, un talent révélé pour nous suggérer des images, des sentiments puissants où la passion mène une danse où la douceur et la fragilité impriment le tempo ! J’ai savouré le thriller en toile de fond, il y a bien longtemps que je n’en avais pas lu, et j’ai apprécie la plume de l’auteure qui a dosé avec brio les détails… Bien que certaines scènes soient violentes et très explicites, ce n’est pas trash ni vraiment dérangeant !

Je vous recommande cette lecture qui vous fera sortir des sentiers battus de la romance contemporaine ! FONCEZ

[Résumé : Abigaelle souffre d’agoraphobie. Elle vit recluse de peur d’affronter l’extérieur. Elle survit grâce à sa passion : la peinture et son emploi d’hôtesse de téléphone rose. Depuis quelques jours, elle est sujette à des cauchemars qui la troublent de plus en plus.
Andres est entré dans les forces de l’ordre pour deux raisons : pouvoir profiter de sa place pour réaliser de petits trafics et retrouver sa sœur. Alors qu’il soupçonne son supérieur de vouloir le faire muter, ce dernier lui attribue une enquête. Un tueur semble vouloir prendre sa ville pour un terrain de jeu.
Lucie n’a pas d’états d’âme, elle tue de sang-froid, pas de mode opératoire précis juste l’envie d’atteindre cet état de grâce qu’elle ressent après avoir prononcé ces mots :
« Cible effacée… »]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s