Chroniques

Peu importe de Julie Marini

Découverte du MM avec ce roman… je n’en avais jamais lu et lorsque l’auteure m’a proposé ce Service presse, je n’ai pas hésité longtemps !

Sébastien, lycéen vit à Uzès dans le sud de la France, avec sa soeur Marion de quelques années sa cadette… Toujours aux petits soins pour elle du fait de sa maladie, il fait passer ses besoins et ses envies au second plan depuis sa tendre enfance. Encore une fois, lorsque cette dernière lui demande de rencontrer le garçon dont elle est amoureuse pour l’aider à faire évoluer leur relation, Sébastien ne peut le lui refuser ! Le jeune homme, très timide et vu comme asocial, se fait violence pour accéder à la demande de sa jeune soeur. Impossible de la décevoir même si ça lui en coûte ! Au fil des jours et des semaines, Sébastien découvre un jeune homme attachant, loin du cliché du sportif adulé du lycée et qui fait naître en lui des sentiments inédits… Réussira t il à lâcher prise au risque de trahir sa sœur ?

Je dois vous avouer que mon sentiment était partagé à la fin de ma lecture…
J’ai mis beaucoup de temps à rentrer dans l’histoire… l’écriture à la troisième personne couplée à pas mal de descriptions m’ont un peu gêné mais j’ai persévéré et je suis bien contente de l’avoir fait !
Car au final, c’est une belle histoire, portée par une plume douce et bienveillante… j’ai passé un bon moment avec Sébastien et son histoire m’a émue ! Des sujets graves comme l’homophobie et l’acceptation de soi sont traités ici !
Des mots simples pour des sentiments à la fois fragiles et à toute épreuve !
Un bon roman auto édité, un brin engagé ! Laissez-vous tenter !

[Résumé
Sébastien a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur. Marion est prioritaire, il ne peut rien lui refuser, après tout c’est elle qui est malade. Alors quand elle lui demande de rencontrer ce garçon dont elle est tombée amoureuse pour qu’il se rapproche de lui, Sébastien hésite. Il éprouve des difficultés à créer des liens avec les autres. Et ce n’est pas ce mec si souriant qui va changer les choses. Pourtant, Yannick, grâce à sa bonne humeur et sa persistance parvient petit à petit à percer la carapace du jeune homme et pour la première fois de sa vie, Sébastien pense à lui en premier.]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s